top of page
  • monsieur toutmoncinéma

La vie c'est comme ça tout le temps ou seulement quand on est petit ? (Léon)


#LaRépliqueQuiClaque revient sur l'inoubliable question de Mathilda à Léon ... le film culte de Besson.



"Léon" c'est LE film culte de Luc Besson - (le coup de génie) du réalisateur, scénariste et producteur touche à tout inclassable de notre cinéma hexagonal.


"Léon" c'est Jean Réno dans la peau du cousin américain de Victor (vous savez, le nettoyeur dans "Nikita"), mais en plus humain ... et grand buveur de lait.

"Léon" c'est la rencontre avec Mathilda. La première apparition à l'écran d'une fillette de 12 ans qui depuis a fait un sacré bout de chemin, la belle et talentueuse Natalie Portman.

"Léon" c'est aussi le grand Gary Oldman - acteur caméléon par excellence - excellentissime ici en flic sadique et corrompu.


Mais "Léon" c'est enfin et surtout la parfaite alchimie des forces et faiblesses du cinéma de Besson ... à savoir l'insolence d'un sens aigu de l'art de la mise en scène au service du regard (toujours un peu naïf) d'un éternel gamin qui refuse de grandir.


Alors oui, ma petite Mathilda ... tu as bien raison de poser la question à Léon ..



Léon (1994) - "La vie c'est comme ça tout le temps ...?"

Luc Besson - Natalie Portman, Jean Reno


Léon (1994) Bande annonce


Sixième long métrage réalisé de Luc Besson, Léon retrace la vie d'un tueur à gages solitaire dont seul le prénom est indiqué (son nom de famille n'est pas précisé). Il vit à New York et va héberger puis aider, après un concours de circonstances, l'une de ses voisines de palier. Cette dernière s'appelle Mathilda. Elle est âgée de douze ans et va devenir orpheline lorsque sa famille sera assassinée. En effet, son père vole de la cocaïne à des policiers véreux utilisant son domicile comme planque, ce qui déclenchera une vengeance sanglante de leur part. Pour venger son petit frère, le seul membre de sa famille qu'elle aimait sincèrement, Mathilda implore Léon de lui apprendre son « métier ».


Jean Reno y interprète le rôle-titre, similaire à celui de Victor qu'il avait incarné dans Nikita, le précédent film du réalisateur. Luc Besson considère que Léon est un « cousin américain de Victor », en « plus humain ». Ce film marque également la première apparition à l'écran de Natalie Portman, alors âgée de douze ans, comme le personnage qu'elle incarne, dans le rôle de Mathilda. Gary Oldman et Danny Aiello endossent les deux autres rôles importants du film.


Le film reçoit un très bon accueil du public, aussi bien aux États-Unis qu'en France. Léon est un succès populaire puisqu'il attire dans l'Hexagone un total de près de 3 500 000 spectateurs lors de son exploitation en salle. Aux États-Unis, le film rapporte 19 250 000 dollars. Du côté des critiques professionnelles, l'accueil est davantage mitigé mais globalement positif. Par ailleurs, il a été nommé à sept reprises aux Césars même s'il n'en a remporté aucun.


Il existe une version longue du film, sortie en 1996, dans laquelle une éventuelle relation amoureuse entre Léon et Mathilda, déjà ambiguë dans la version d'origine, est davantage explicite via les paroles et les gestes des comédiens.



#LRQC #monsieurtoutmoncinema #podcast #léon #lucbesson #jeanreno #natalieportman



Pour la séance (d'écoute) de rattrapage du podcast de "monsieur toutmoncinéma", c'est ici que ça se passe :


Où (re)voir vos inoubliables du cinéma :
un service proposé par le CNC

bottom of page