• monsieur toutmoncinéma

T'as de beaux yeux, tu sais (Le Quai des brumes)


#LaRépliqueQuiClaque revient sur ce qui restera à jamais la plus romantique et la plus mythique des répliques du cinéma français.



La caméra de Carné et les mots de Prévert au service des plus beaux yeux du cinéma français et de notre éternelle "gueule d'amour" ...

"Le Quai des brumes", c'est le réalisme poétique à la française à son sommet. La rencontre de la vedette incontournable du moment, Jean Gabin et d'une toute jeune inconnue, Michèle Morgan.

Une de ces belles histoires d'amour, à l'écran (comme à la ville) qui ne peuvent que faire battre nos petits coeurs romantiques de spectateurs. Surtout quand les mots échangés sur ce quai du port du Havre - si simples et si beaux à la fois - ne peuvent que faire mouche.


Et dire que ce petit joyau du cinéma français sera censuré sous l'occupation - puis même interdit aux moins de 16 ans jusqu'en 2011 !

La raison ? On peine à croire qu'elle serait liée à cette mythique réplique et au baiser qui s'ensuivit.

Mais, allez savoir ...


Le Quai des brumes (1938) - "T'as de beaux yeux, tu sais"

Marcel Carné - Jean Gabin, Michèle Morgan


Jean, un déserteur de l'armée coloniale, arrive au Havre d'où il veut quitter la France. Dans le bistrot de Panama, un original, il fait la connaissance de Nelly, jeune fille mélancolique terrorisée par son tuteur Zabel qu'elle soupçonne d'avoir assassiné Maurice, son amant.


Le Quai des brumes est un film français réalisé par Marcel Carné, sorti en 1938, rattaché à la veine du "réalisme poétique" à la française, adapté du roman Le Quai des brumes de Pierre Mac Orlan publié en 1927.


Récompensé du prix Louis-Delluc en 1938, le film marque la troisième collaboration entre Carné et Jacques Prévert, après Jenny et Drôle de drame. Il met en vedette Jean Gabin, Michel Simon, Michèle Morgan et Pierre Brasseur.


Le film est devenu un classique du cinéma français notamment grâce à la célèbre réplique entre Jean Gabin (Jean) et Michèle Morgan (Nelly), qui furent également amants à la ville :

Jean : « T'as d'beaux yeux, tu sais. »

Nelly : « Embrasse-moi. » (il l'embrasse)

Jean : « Nelly ! »

Nelly : « Embrasse-moi encore. »



Pour l'anecdote :

Le film fut interdit aux moins de 16 ans lors de sa ressortie en salles en mai 1946, et interdit sous l'Occupation par la censure française. Il devra attendre mai 2011 pour obtenir la classification tous publics.



#LRQC #monsieurtoutmoncinema #podcast #lequaidesbrumes #marcelcarné #jacquesprévert #jeangabin #michèlemorgan



Pour la séance (d'écoute) de rattrapage du podcast de "monsieur toutmoncinema", c'est ici que ça se passe :


Où (re)voir vos inoubliables du cinéma :
un service proposé par le CNC