• monsieur toutmoncinéma

Quand tout fout le camp, même ... Le Chat !


#laminute de monsieur toutmoncinema revient sur le huis-clos de deux monstres sacrés du cinéma avec le film "Le Chat" de Pierre Granier-Deferre




Lui c'est Julien Bouin. Elle, Clémence Bouin.

25 ans de mariage et désormais entre eux, un chat. Le chat. "Mon pépère", "greffier" ... comme Julien aime à l'appeler. Et la maison du bonheur avec sa vue imprenable sur un monde qui peu à peu sous leurs yeux s'écroule.

Car le temps a fini par tout détruire autour d'eux, même leur amour d'antan.

Un temps qui a laissé place à ses silences ... pesants, oppressants entre Julien, Clémence et ... le chat.


"Le Chat", c'est ce huis clos exceptionnel d'un amour qui se meurt à petit feu - magistralement porté par deux monstres sacrés du cinéma Français d'alors, Jean Gabin et Simone Signoret - le tout magnifiquement filmé par un Pierre Granier-Deferre des plus inspiré sur une mélodie de Philippe Sarde.

D'ailleurs, Jean Gabin en personne considérait que son personnage dans le film Le Chat était le plus beau rôle de sa carrière d'après-guerre.


"Le Chat" ou quand ... le coeur a lâché !



Le Chat (1971) - la bande-annonce

Pierre Granier-Deferre - Simone Signoret, Jean Gabin


Dans le huis clos étouffant d'un petit pavillon de banlieue épargné par la démolition, un vieux couple sans enfants se déchire. Lui, Julien Bouin, ouvrier à la retraite, ne l'aime plus, elle, Clémence Bouin, ancienne trapéziste qui a dû abandonner sa carrière suite à une chute. Lorsque Julien recueille un chat à qui il donne toute son affection, la jalousie commence à s'emparer de Clémence.



Le Chat (1971) - Extrait



#laminute #monsieurtoutmoncinema #podcast #lechat #pierregranierdeferre #simonesignoret #jeangabin



Pour la séance (d'écoute) de rattrapage du podcast de "monsieur toutmoncinema", c'est ici que ça se passe :


Où (re)voir vos inoubliables du cinéma :
un service proposé par le CNC