• monsieur toutmoncinéma

Pépé et son petit Claude ... (Le vieil homme et l'enfant)


#laminute de monsieur toutmoncinéma revient sur un coup de maître pour un premier film : "Le vieil homme et l'enfant" de Claude Berri ...


Les souvenirs d'enfance, pendant l'occupation, d'un petit garçon juif caché à la campagne pour échapper au pire, la menace des rafles nazis !


"Le vieil homme et l'enfant", c'est la rencontre du petit Claude avec son Pépé d'accueil ou de substitution : un brave vieux monsieur, un peu bougon, et avant tout ... un peu beaucoup anti "tout" : anti rouges, anti francs-maçons, anti curés et, comme de bien entendu pour l'époque ... anti juif.

Et derrière tout ça, juste de la bêtise un peu crasse et ordinaire, car derrière la grande gueule de Pépé se cache en fait un grand coeur, magnifiquement incarné par un Michel Simon qui donne à son personnage une dimension toute à la fois tendre et poétique.


"Le vieil homme et l'enfant", c'est le premier film d'un Claude Berri qui pose son regard infiniment tendre sur une des périodes les plus crasses de notre histoire ... un regard qui tape dans le mille pour un premier coup d'essai !



Le vieil homme et l'enfant (1967) - "Pépé, parle-moi encore des juifs"

Claude Berri - Michel Simon, Alain Cohen


L'histoire se passe dans un village francais durant l'Occupation allemande. Elle raconte la vie de Claude Langmann (c'est le nom d'état-civil de Claude Berri) dans la famille d'accueil où ses parents l'ont envoyé pour éviter les rafles nazies. La famille d'accueil est un couple de grands-parents : Pépé (Michel Simon) et Mémé (Luce Fabiole). Pépé est un ancien poilu de la Première Guerre. Gueulard anticlérical et antisémite, Pépé ne cesse d'accuser les Juifs, les rouges et les francs-maçons d'être la cause de tous les maux de la France. Mais Claude (Alain Cohen), auquel ses parents ont formellement interdit de laisser paraître ses origines juives, fait craquer le vieil homme sans que celui-ci se doute que Claude est juif. Celui-ci adore également son nouveau Pépé, mais prend un malin plaisir à le faire déblatérer sur les Juifs, voire à inverser les rôles : c'est Pépé qui a le « physique d'un juif » et pas lui… Mais il le console lorsque survient la Libération et que le Maréchal prend la fuite…



Quand Michel Simon et Claude Berri racontaient "Le vieil homme et l'enfant"



#laminute #monsieurtoutmoncinema #podcast #levieilhommeetlenfant #claudeberri #michelsimon #alaincohen



Pour la séance (d'écoute) de rattrapage du podcast de "monsieur toutmoncinéma", c'est ici que ça se passe :


Où (re)voir vos inoubliables du cinéma :
un service proposé par le CNC