• monsieur toutmoncinema

monsieur toutmoncinema #4 vos films (plaisirs) d'été ...



On a tous un petit plaisir coupable, bien chaud dans les t-shirts et les maillots. De ces plaisirs qui nous rattrapent aux beaux jours et qui sentent bon le sable chaud.

Vous savez, ces films d'été qu'on aime voir et revoir, parce qu'ils nous rappellent justement ... nos étés ! Et qu'on ne regarde que l'été, parce que justement c'est ... l'été !



Hôtel de la Plage (1978)

Michel Lang - Sophie Barjac, Anne Parillaud, Guy Marchand, Michèle Grellier, Daniel Ceccaldi


Parmi ces petits plaisirs coupables, il en est un qui a marqué la France de la fin des années 70, sur des mélodies inoubliables de Mort Shuman.

Un mois d'août comme tant d'autres en Bretagne. Un hôtel, celui de la plage, où maris, femmes, ados et enfants profitent des petites joies et des émois de l'été.

La France des congés payés, l'été des premières amours ou des inévitables infidélités. Et si ma mémoire est incertaine ... mon coeur, lui, n'oublie pas "L'Hôtel de la plage" de Michel Lang !

#HôteldelaPlage #MichelLang


Michel Lang, grand faiseur de comédies populaires dans les années 70, nous a laissé un autre plaisir ô combien coupable aussi celui-là : " A nous les petites anglaises" ... énorme carton au box office français de 1976, année d'une canicule mémorable.

Une comédie légère où l'on suit, au pays du rosbif, de jeunes french lovers ... tout émoustillés à l'idée de mieux maîtriser la langue de Shakespeare grâce au mythique "french kiss".

#AnouslesPetitesAnglaises #MichelLang



Max Pécas, le roi du navet


Mais un été (surtout télé) sans les nanars de Max Pécas pour ados à la libido titillante ... ce n'est vraiment pas un été ... télé !

Car en effet, qui a la télé l'été a forcément déjà vu les 3B ("Belles, blondes et bronzés") ou au moins l'un des films de la trilogie tropézienne aux titres certes un peu tartes, mais tellement évocateurs : "Les branchés à Saint-Tropez", "Deux enfoirés à Saint-Tropez" et "On se calme et on boit frais à Saint-Tropez !"

On y croise des bikinis, beaucoup de bikinis, et de préférence sans le haut.

Et on y croise aussi, à leur début, quelques jeunes talents de l'époque. Dont un certain Xavier Lepetit ... un beau blond qui depuis fait les beaux jours des fictions policières de TF1 en incarnant le major Martin Bernier de "Section de recherches" - un Lepetit donc qui a laissé place à Deluc, Xavier Deluc.

#MaxPécas #XavierDeluc



L'année des méduses (1984)

Christopher Franck - Valérie Kaprisky, Bernard Giraudeau, Caroline Cellier, Jacques Perrin


Restons à Saint-Tropez avec un film, et surtout une jeune actrice qui ont marqué à jamais la génération d'ados des années 80 (dont j'étais) !

Si l'on vous dit un gigolo en Porsche rouge, une jeune fille en bikini rose, dont on ne verra jamais le haut et qui même, souvent, enlève le bas ... on pense évidemment à l'année 1984, "L'année des méduses". Certes, on frôle ici le mauvais film, voire le nanar. Mais la présence de la jolie Valérie Kaprisky, et surtout sa plastique irréprochable, l'ont rendu inoubliable voire incontournable aux yeux de beaucoup. À moins que ce ne soit la participation de Nina Hagen à la BO du film ... ich weiß nicht !

#LAnnéedesMéduses #ChristopherFranck #ValérieKaprisky #BernardGiraudeau



Le Gendarme de Saint-Tropez (1964)

Jean Girault - Louis de Funès, Jean Lefebvre, Christian Marin, Guy Grosso, Michel Modo


Mais qui dit été et Saint-Tropez, dit forcément sa gendarmerie immortalisée par les aventures du maréchal des logis-chef Ludovic Cruchot.

Un petit teigneux qui n'apprécie pas forcément tous ce petits plaisirs coupables d'été. D'autant qu'une de ses hautes missions en cette haute saison d'été est justement de faire la chasse à tous ces gens pour qui le bikini n'a en définitive ni haut, ni bas ... puisqu'ils n'en portent tout simplement pas sur leur plage de ... nudistes.

#LeGendarmedeSaintTropez #JeanGirault #LouisdeFunès



Serge Gainsbourg - Sea, Sex and Sun


Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter un bel été, sous le signe des 3S si chers à Gainsbourg et son bon vieux disco qui sent bon le sable chaud ... le tubesque "Sea Sex and Sun". Un titre ajouté in extremis à la BO d'un grand, d'un immense succès populaire du cinéma français des seventies ... "Les Bronzés" ou les plaisirs d'été à la sauce G.O du Club Med !


Et si d'autres plaisirs coupables d'été vous viennent à l'esprit, n'hésitez surtout pas à nous le faire savoir. On les gardera bien au chaud - sous le maillot - pour la chronique de l'été prochain !



Pour la séance (d'écoute) de rattrapage, c'est ici que ça se passe :


#monsieurtoutmoncinema #vosfilmsplaisirsdété