• monsieur toutmoncinema

monsieur toutmoncinema - Mon nom est Maximus Decimus Meridius ... (Gladiator)

#LaRépliqueQuiClaque revient sur le "Gladiator" de Ridley Scott ou le renouveau d'un genre alors oublié, le Péplum ...



Après avoir révolutionné le film de science-fiction avec "Alien", le film d'anticipation avec "Blade Runner" ou encore le road movie avec "Thelma et Louise", le génial touche à tout Ridley Scott, à l'aube des années 2000, a revisité avec succès le genre roi (et quelque peu oublié alors) du péplum avec son "Gladiator" !


Sous influence lointaine de deux inoubliables péplums hollywoodiens des années 60 - à savoir le Ben Hur de William Wyler ainsi que le Spartacus de Stanley Kubrick - Ridley Scott nous plonge avec son "Gladiator" dans toute la violence et la soif de sang de la Rome antique ...

L'histoire d'un homme qui aura sa vengeance, dans cette vie ou dans l'autre. L'histoire de Maximus Decimus Meridius ... et cette réplique qui claque, toujours et encore dans nos têtes, comme une paire de claques au maléfique Commode !


Gladiator (2000) - "My name is ..."

Ridley Scott - Russell Crowe, Joaquin Phoenix


« Mon nom est Maximus Decimus Meridius, commandant en chef des armées du Nord, général des légions Felix, fidèle serviteur du vrai empereur Marc Aurèle. Père d'un fils assassiné, époux d'une femme assassinée, et j'aurai ma vengeance dans cette vie ou dans l'autre. » Maximus (Russell Crowe)



Gladiator est un film américano-britannique réalisé par Ridley Scott, sorti en 2000.

Gladiator revisite le genre du péplum, dont les derniers films majeurs avaient été réalisés dans les années 1960. Le film ne se fonde pas sur des événements réels mais reprend les noms et certains traits de personnalité de l'empereur Marc Aurèle et de ses enfants Commode et Lucilla.

L'intrigue raconte ainsi la chute du général romain Maximus Decimus (Russell Crowe), destiné à devenir le successeur de Marc Aurèle (Richard Harris), avant que l'empereur ne soit assassiné et le général brutalement trahi et laissé pour mort par l'ambitieux et maléfique Commode (Joaquin Phoenix) qui en profite pour revêtir la pourpre. Maximus, dont la famille a été massacrée, va devenir un esclave gladiateur, conquérir le cœur du peuple romain par ses talents de combattant dans l'arène du Colisée et finalement affronter Commode dans un ultime combat.

Connie Nielsen, Ralf Moeller, Djimon Hounsou et Derek Jacobi font aussi partie de la distribution.


Selon l'historien du cinéma Hervé Dumont, « Scott livre une réflexion sur le spectacle de masse, l'opium du peuple, et son rôle dans la société en tant qu'instrument des puissants. Une réflexion qui vise par extension le film lui-même, ou l'empire américain et son arène hollywoodienne, car en misant sur pareille surenchère de violence, d'efficacité émotionnelle et de spectaculaire, en empruntant non sans cynisme au style des chaînes télévisées « branchées » (montage clip, ralentis, gestuelle kung fu), Scott transforme son arène antique en spectacle contemporain. Un show bien sûr ambigu dans la mesure où il dénonce le goût de sang d'une civilisation tout en l'exploitant visuellement à la limite de la complaisance ».



#LRQC #monsieurtoutmoncinema #podcast #gladiator #ridleyscott #russellcrowe #joaquinphoenix #maximusdecimusmeridius



Pour la séance (d'écoute) de rattrapage du podcast de "monsieur toutmoncinema", c'est ici que ça se passe :


Où (re)voir vos inoubliables du cinéma :
un service proposé par le CNC