• monsieur toutmoncinema

monsieur toutmoncinema #33 Et si vous aviez deux jours à tuer ...


Comme l'avait si bien chanté Serge Reggiani en son temps : " Combien de temps, combien de temps encore ? Des années, des jours, des heures, combien ? "

Et si vous aviez deux jours à tuer ... que feriez-vous ?


Antoine Méliot, publicitaire, la quarantaine à qui la vie a tout donné ... est de ceux-là !

L'espace d'un week-end, il s'évertue à détruire tout ce qui faisait sa vie : femme, enfants, amis, boulot ... rien n'échappe à sa frénésie destructrice.

La raison ..? Le temps, ce fameux temps qui reste. Qui fait battre si fort notre coeur. Et qu'on aime tant, finalement ...


Avec le film "Deux jours à tuer", Jean Becker a sans doute offert à Albert Dupontel l'un de ses plus beaux rôles et nous laisse, au passage, quelques mots droit sortis de la bouche de Serge Reggiani. Des mots qui ne vous quittent plus, même après la dernière image du générique de fin ...

Car finalement, on l'aime tant ... ce temps qui reste. Comme une envie de se sentir vivant, toujours vivant !


"Le temps qui reste" - Serge Reggiani

(Générique de fin du film "Deux jours à tuer" de Jean Becker)


" Combien de temps... Combien de temps encore Des années, des jours, des heures, combien ? Quand j'y pense, mon coeur bat si fort... Mon pays c'est la vie. Combien de temps... Combien ?

Je l'aime tant, le temps qui reste... Je veux rire, courir, pleurer, parler, Et voir, et croire Et boire, danser, Crier, manger, nager, bondir, désobéir J'ai pas fini, j'ai pas fini Voler, chanter, parti, repartir Souffrir, aimer Je l'aime tant le temps qui reste

Je ne sais plus où je suis né, ni quand Je sais qu'il n'y a pas longtemps... Et que mon pays c'est la vie Je sais aussi que mon père disait : Le temps c'est comme ton pain... Gardes-en pour demain...

J'ai encore du pain Encore du temps, mais combien ? Je veux jouer encore... Je veux rire des montagnes de rires, Je veux pleurer…"

Serge Reggiani (Le Temps qui reste)



Deux jours à tuer (2007) Jean Becker - Albert Dupontel


À la veille de ses 42 ans, Antoine Méliot est un publicitaire à qui la vie a tout donné : Cécile, une épouse douce et aimante, deux enfants, des amis affectueux, une belle maison dans les Yvelines et une bonne situation financière. Mais un jour, pour une raison indéterminée, il choisit de mettre fin à cette existence confortable. En l'espace d'un week-end, il s'évertue à démolir tout ce qui faisait sa vie ...



#monsieurtoutmoncinema #podcast #deuxjoursàtuer #albertdupontel #jeanbecker #sergereggiani


Pour la séance (d'écoute) de rattrapage du podcast de "monsieur toutmoncinema", c'est ici que ça se passe :