• monsieur toutmoncinema

monsieur toutmoncinema #29 L'amour c'est n'avoir jamais à dire qu'on est désolé (Love Story)


Une mélodie (signée Francis Lai) qui vous trotte à jamais dans la tête après l'avoir entendue ne serait-ce qu'une seule fois ...

Plus de 50 ans après sa sortie, "Love Story" reste l'histoire d'amour par excellence.

Celle de Preppy et de Jenny. Celle d'une rencontre qui sonne comme une évidence. Celle d'une passion qui n'aurait jamais dû avoir de fin.

Mais surtout, celle d'une réplique qui résonne toujours et encore dans nos petits coeurs romantiques, et que l'on dit tout aussi bien à l'être aimé qu'au père rejeté : « Love means never having to say you'e sorry » (L'amour c'est n'avoir jamais à dire qu'on est désolé)

Une réplique qui aurait faire dire, au même Ryan O'Neal dans le film "What's Up, Doc ?" que c'est la chose la plus bête qu'il est jamais entendue ...


Love Story (1970) Arthur Hiller - Ali McGraw, Ryan O'Neal


Un homme issu d'une famille aisée, étudiant en droit à Harvard, rencontre une jeune fille à la bibliothèque où elle travaille pour payer ses études. Malgré le fait qu'ils appartiennent à des classes sociales différentes leur amour devient plus fort que tout mais sera soumis aux épreuves de la vie...



La mélodie inoubliable de Francis Lai pour le film "Love Story"


La musique de Francis Lai a beaucoup contribué à la popularité du film, en particulier la chanson intitulée Where Do I begin? créée en anglais par Andy Williams et en français par l'une des interprètes fétiches de Francis Lai, Mireille Mathieu sous le titre Une histoire d'amour qui sera l'un des plus grands succès de l'année 1971. Le titre sera repris par de très nombreux autres interprètes comme Shirley Bassey, Ginette Reno, Tino Rossi, Nicole Croisille et même plus récemment par Jonatan Cerrada.



What's Up Doc (On s'fait la valise, Docteur ? - 1972)

Peter Bogdanovich - Barbra Streisand, Ryan O'Neal


Pour l'anecdote :

À la fin de la comédie "On s'fait la valise, doc ?" (What's Up, Doc ? — 1972) de Peter Bogdanovich, le personnage joué par Barbra Streisand dit « L'amour, c'est n'avoir jamais à dire qu'on est désolé ». Ryan O'Neal lui répond alors « C'est la chose la plus bête que j'ai jamais entendue ».



#AudioDigital #Podcast #monsieurtoutmoncinema #LoveStory #AliMacGraw #RyanONeal



Pour la séance (d'écoute) de rattrapage du podcast de "monsieur toutmoncinema", c'est ici que ça se passe :