• monsieur toutmoncinema

monsieur toutmoncinema #25 Bébel le magnifique qui plaît ... aux femmes



S'il est un incontournable de la comédie à la française des 70s à (re)voir absolument, c'est "Le Magnifique" de Philippe de Broca (avec Jean-Paul Belmondo et Jacqueline Bisset)

Une délicieuse parodie de James Bond, dans laquelle notre Bébel excelle dans la peau de Bob Saint-Clar - le meilleur agent secret du monde. Ici on retrouve toute la classe de l’aventurier à la française qui rime avec charme, virilité et auto-dérision ... le genre d'homme qui, incontestablement, plaît aux femmes.


Personnellement, j'en ai usé jusqu'à la corde ma VHS d'époque et je ne crois pas être le seul dans ce cas.

Il n'est qu'à penser à l'inoubliable scène de la piscine que nous rejouera Jean Dujardin, trois décennies plus tard, dans la peau d'un certain Hubert Bonisseur de la Bath alias OSS 117, autre agent secret lui aussi so frenchie ...


Le Magnifique (1973) Philippe de Broca - Jean-Paul Belmondo, Jacqueline Bisset


Un modeste écrivain tente d'achever le dernier épisode des extraordinaires aventures du héros qu'il a créé, celui d'un agent secret invincible, en prêtant à ses personnages les traits de ceux qu'il côtoie dans la réalité.


Pour l'anecdote :

Le film présente une particularité : aucun scénariste n'est mentionné, ni au générique de début ni dans celui de fin. En l'occurrence, le metteur en scène Philippe de Broca explique notamment sur le DVD du film que les auteurs du scénario sont Francis Veber et lui-même et qu'un désaccord est intervenu entre eux deux concernant le rôle féminin principal (à la fois Tatiana et Christine). De Broca voulait l'étoffer, contrairement à Veber.

Ils font appel à un « scénariste-docteur », à savoir Jean-Paul Rappeneau, pour démêler l'affaire et, finalement, le rôle féminin est enrichi. À la première vision du film monté, Veber signale qu'il ne signera pas ce film. La raison, selon de Broca, est que Veber a toujours eu des problèmes avec les femmes dans ses fictions. La version de Veber est qu'une « totale incompatibilité d'humour » aurait vite rendu impossible la collaboration entre De Broca et lui, au stade de l'écriture : selon lui, De Broca aurait ensuite, sans l'avertir, fait appel à Daniel Boulanger pour réécrire le scénario. Veber se serait alors trouvé évincé du film alors que le projet lui était cher et aurait refusé que son nom soit présent au générique1.

L'orthographe du nom Saint-Clar (Saint-Clare ? Sinclar ?…) n'est visible à aucun moment pendant le film, pas même sur les couvertures des livres montrés à l'écran ou dans le générique. La couverture du DVD se permet même d'inscrire « Bob Saint-Clair » alors qu'à aucun moment le nom n'est prononcé de la sorte par les personnages du film.



OSS 117, Rio ne répond plus (2009) Michel Hazanavicius - Jean Dujardin



#podcast #monsieurtoutmoncinema #lemagnifique #philippedebroca #jeanpaulbelmondo #OSS117RioNeRépondPlus #MichelHazanavicius #jeandujardin



Pour aller plus loin :



Pour la séance (d'écoute) de rattrapage du podcast de "monsieur toutmoncinema", c'est ici que ça se passe :