• monsieur toutmoncinéma

Le Parrain (The Godfather) : 50 ans déjà et toujours aussi culte !


50 ans après sa première sortie en salle, #SurVosÉcrans vous invite à (re)découvrir un monument du cinéma mondial : "Le Parrain" (The Godfather)



Le Parrain (The Godfather - 1972)

"I'm gonna make him an offer he can't refuse" ("Je vais lui faire une offre qu'il ne pourra pas refuser.")



Un moment d'anthologie pour LE film qui a marqué des générations d'amoureux du cinéma.

Et qui plus est, encore aujourd'hui 50 ans après sa sortie, est toujours considéré comme l'un des plus grands films de l'histoire du 7ème art !


Une promesse, celle d'un parrain à son filleul : "I'm gonna make him an offer he can't refuse" ("Je vais lui faire une offre qu'il ne pourra pas refuser."). Une de ces promesses comme on peut en entendre et qui souvent restent sans suite.

Sauf qu'ici, le parrain n'est pas vraiment du genre à lancer des paroles en l'air. Non, pas vraiment ...

Car il n'est autre que Don Vito Corleone (Marlon Brando), patriarche d'une des plus grandes familles de la mafia américaine et nous sommes le jour du mariage de sa fille Connie. Or comme tout sicilien qui se respecte - en pareil jour - il ne peut refuser de rendre service à qui le lui demande.

Et la demande vient de son filleul, Johnny Fontane, un crooner sur le déclin qui rêve de faire carrière à Hollywood. Sauf qu'un certain producteur lui met des bâtons dans les roues ...

Qu'à cela ne tienne, le soir même un émissaire du parrain tente de convaincre ledit producteur, qui ose refuser.

La suite ... laisse sans voix.

Au petit matin notre producteur n'est plus tout seul dans les draps soyeux de son lit. À ses côtés ...se trouve son cheval de course Khartoum. Ou plutôt ce qu'il en reste, à savoir sa tête baignée de sang.


Et dire que ni Francis Ford Coppola, ni Marlon Brando, ni même Al Pacino alors inconnu du grand public n'étaient les premiers choix du studio pour le film "Le Parrain". Comme quoi ...



Le Parrain - La bande-annonce


La Seconde Guerre mondiale vient de s'achever. A New York, le «parrain» Don Corleone, l'un des chefs respectés de la mafia, se sent vieillir. Il refuse de s'adapter à son temps et de se lancer dans le trafic de drogue. Une frilosité qui entrave la bonne marche des affaires des autres «familles»...



Le Parrain (The Godfather - 1972) - La scène de la tête de cheval



Pour l'anecdote :

Frank Sinatra fit pression sur la production pour jouer le personnage de Johnny Fontane qui, dans le roman de Puzo, est inspiré par sa vie en raison de ses liens présumés avec la Cosa nostra. Malgré cela, il n'obtint pas le rôle.

La tête de cheval de cette scène est une vraie, obtenue par Coppola auprès d'une usine de fabrication de nourriture pour chiens.



#SurVosÉcrans #monsieurtoutmoncinema #podcast #LeParrain #FrancisFordCoppola #MarlonBrando #AlPacino



Pour la séance (d'écoute) de rattrapage du podcast de "monsieur toutmoncinema", c'est ici que ça se passe :


Où (re)voir vos inoubliables du cinéma :
un service proposé par le CNC